Château des ducs de Bourbon de Montluçon

Du temps des ducs mérovingiens, il existait déjà un château fort, une construction massive, à l'emplacement du château actuel. Deux grands donjons s'élevaient de part et d'autre du corps principal, l'un à l'endroit où se trouve actuellement la tour carrée et crénelée, le second à l'autre extrémité. C'est Eudes, comte de Bourgogne, qui construisit vers 1250 les premiers murs du château actuel. Les vieux remparts mérovingiens ont été conservés, et la cour intérieure fut surélevée jusqu'au sommet des tours, au niveau de l'esplanade moderne. Le château subsista ainsi jusqu'aux environs de 1370, époque à laquelle Louis II (né le 4 août 1336), duc de Bourbon, comte de Clermont, de Forez et de Château-Chinon, seigneur de Beaujeu et des Dombes vint habiter Montluçon. Montluçon avait une position de ville frontière aux portes du domaine soumis à la domination anglaise, et Louis II en fit sa résidence de prédilection. Entre deux campagnes contre les anglais, il organisait les travaux de construction du château. Il y décéda en 1410 âgé de 74 ans. Après le décès de Louis II, le château fut abandonné. Celui-ci était déjà en partie en ruine en 1569, d'après la description faite par Nicolas de Nicolay, géographe de Louis XI. Dévasté pendant la Révolution, le château subit des transformations durant les siècles suivants, successivement en bâtiment municipal, tribunal, café en vogue, avant de servir de casernes aux soldats du Second Empire et de la IIIè république (1859-1913).
En 1955 le château accueille le musée de la Vielle à roue, fort d’une collection de 55 vielles provenant de la région, du Bassin parisien ou d’autres pays européens. En 1959, le Musée de Musiques Populaires ouvre ses portes et enrichit progressivement son patrimoine en élargissant son projet à l’ensemble des musiques populaires.

Architecture et ornementation
Les principales restaurations du château ont été faites sous les deux municipalités de Paul Constans et de Marx Dormoy. Un monumental escalier permettait alors d'accéder à l'esplanade du château à partir de l'ancienne place du Darot (actuelle place des Sabots), débarrassée de ses anciennes masures. L'ancienne galerie de bois, qui avait disparu depuis des années, a été reconstruite. Côté cour, l'ancien donjon a été transformé en 1495 en un élégant beffroi accueillant l'horloge et le carillon. L'actuelle place de la Poste abritait des maisons qui ont été démolies pour ouvrir la perspective sur le château. Un nouvel accès existe désormais à partir de la place de la Poste.

Source : http://www.culture.allier.fr/

Particularités

 Classé ou inscrit


Photo N°0Photo N°1Photo N°2Photo N°3Photo N°4Carte N°0

Intérêt général

Marche d'approche

Difficulté d'Accès

Durée de la visite


Vue d'ensemble
  • Grande région

    Auvergne-Rhône-Alpes (84)

  • Ancienne région

    Auvergne (83)

  • Département

    Allier (03)

  • Commune

    Montluçon (03185)

  • Coordonnées

    46.34,2.60358

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21546582308669509
Lambert II+NTFD.dEPSG:275722148911620557
UTM Nord fuseau 31WGS84D.dEPSG:326315131902469493
Lambert IINTFD.dEPSG:275722148911620557
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:37855835003289829
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:432646°20'24.011"2°36'12.877"
Latitude LongitudeWGS84D.dEPSG:432646.3400032.603577

Qrcode de l'article

Scanner le QRCode à partir de votre smartphone. Si le navigateur de celui-ci le supporte, cette page du site internet sera consultable ultérieusement sans connexion internet...Bonne promenade !

  Habillage visuel © Niko sous Licence CCA2.5 version : 2021021601 | Admins & Rédacteurs   Signaler un bogue